Archive de la catégorie ‘musique’

Like Tears (instrumental)

Mercredi 15 janvier 2020

Un petit thème simple au clavier, illustré par un portrait inédit datant de 2007 + photo en toile de fond/soleil couchant.
Cette semaine, jour après jour, je continue à proposer des petites compositions, et puiser dans mes archives (volumineuses) pour ce qui est des visuels.

Like tears in the river (emachan-éléments)

Calque d’origine/portrait Keira Knightley + photo toile de fond

.

like tears - emachan image 2

image intermédiaire

.

Emachan - Like tears in the river (visuel)

Like tears in the river – instrumental
résultat final/miniature youtube

Des Astres Nouveaux

Lundi 13 janvier 2020

Meteor (Tim Punk visuel) METEOR – nouvel instrumental du groupe Tim Punk

La nouvelle année semble apporter son lot d’indécision. 2 mois que je ne bosse quasiment plus, il faut que je mette de l’ordre dans mes projets, trier ce qu’il reste encore de mes rêves. Qu’est-ce que j’ai encore envie d’accomplir?
En attendant de répondre à ces questions, bientôt j’espère, un peu de musique en groupe et en solo, une douce médecine pour patienter. Retrouver ma voie encore une fois.

DSCF7063NIGHT SKY – en solo,
un peu d’énergie de la nuit dernière session de groupe,

pour composer un autre petit morceau,
quitter momentanément mon apathie

GAME OVER (tim punk song)

Dimanche 10 novembre 2019

The train of affection
is going to crash on a mountain

It’s you against me
face to face
till the end of the day

Your game is over
love out of order

This crazy girl in my mind
with a cold ice smile

It’s you against me
face to face
till the end of the day

.

???????????????????????????????

.

En 2015-2016 avec Talfi, on bossait sur des petits projets filmés, sketchs, scénarios. Des idées sympathiques, avec du potentiel, mais souvent des trucs trop longs et difficiles à mettre en place (Punks, qui a donné son nom à notre groupe, ou Bird par exemple). Moi j’aime aller vite, dire ce que j’ai à dire et ensuite passer à autre chose, car d’autres envies attendent à la porte de mon cerveau.
Puis le groupe avait été mis en pause, chacun poursuivant ses projets dans son coin.
L’été 2019 a marqué la renaissance du duo créatif sous une autre forme, musicale.
En postant le premier article facebook sur Game Over, j’ai eu un sentiment de déjà-vu: peut-être que ce n’est qu’une illusion chimique, mais j’ai eu l’impression que ce retour aux vidéos arriverait tôt ou tard, que ce moment finirait par pointer à l’horizon, si on trouvait la bonne façon d’aborder ça.
Ce premier essai est modeste, mais pose les bases de la nouvelle approche globale: des concepts plus simples, tout faire dans une seule séance limitée en heures. Avec la caméra comme pour les autres étapes (son, paroles, chant…) bosser dans l’urgence. 
Le compte à rebours se termine mais j’espère que ce n’est qu’un début.

Pearl (chanson)

Dimanche 3 novembre 2019

.

Dans les cheveux son étoile de mer
Un lever de soleil aux lèvres, qui les réveille

Sa beauté mangue sur toutes les langues
Quand elle traverse la rue

Réchauffe le bitume couleur lagune
Sa joie de vivre douceur Caraïbes

.
Tim Punk - Pearl - image alternative 1C

.

Après une chanson Assez énervée, souvenirs des problèmes de couple d’il y a longtemps et l’envie de ne pas reproduire les mêmes erreurs, changement complet de cap pour le groupe Tim Punk.
Humeur positive, musique douce, portrait d’une fille lumineuse qui apporte du bonheur autour d’elle.
La vie (ma vie en tout cas): le négatif (hier) et le très positif (aujourd’hui).
Le but de cette séance de la nuit dernière était de mieux s’organiser, tenir des délais dans les 9h de travail pour pouvoir finir sans précipitation et consacrer assez de temps au chant, à peaufiner les voix, mixer, ajouter des petites subtilités ici ou là pour donner à la chanson plus de profondeur.
Mission accomplie pour cette fois.
Belle journée. Merveilleuse journée.
Croisons les doigts pour que ça dure.

Emachan Radio#1

Vendredi 1 novembre 2019

Lancement du programme audio créatif où je parlerai d’écriture (en mode tutoriel), dessin, musique, ciné, lecture, inspiration…
Raconter l’envers du décor, anecdotes sur mes projets récents/actuels, où alors aller piocher dans mes vieilles archives de jeunesse et traiter ça sous la forme souvenir, en voix off. Sans doute des histoires inédites, lectures parfois, avec des bruitages, ambiances, instrumentaux/sessions clavier en toile de fond…
Première émission pour me présenter, et faire un petit tour d’horizon de ce qui sera publié là.
1h devant le micro. Bonne écoute.

Emachan Radio#1 DSCF6041 (A)

 

Emachan Etienne 01.2004 (271)

séance fin janvier 2004
qui a servi pour mon image de profil Emachan
au lancement de mon blog principal
et pour cette émission Radio#1

Assez!!! (chanson – Tim Punk)

Mardi 29 octobre 2019

.

Toi, tu dépenses tout mon argent.
Assez.

Trop de sorties au restaurant.
Je dis non.

Quand tes amis passent avant moi.
J’me sens seul.

Quand ton travail me prive de toi.
Je dis stop.

Toi tu veux toujours me marier,
Assez.

Et cette histoire d’avoir des chiards.
M’a saoulé.
J’en ai marre.

Partir
Sortir
Courir
M’en aller

Trois ans avec toi
j’ai assez souffert comme ça
je ne peux plus respirer
Assez

Besoin de vacances
Je pars ce soir c’est ma chance
Je reprends ma liberté
Allez

Notre histoire avait si bien commencé,
c’est dommage.
Ensuite on s’était laissé aller, le naufrage.
Pour moi mieux vaut en rester là.
Au revoir.
Je repars.

Sortir
Chanter
Danser
M’amuser
Bouger
Flamber
Crier
M’éclater

.

???????????????????????????????

Un visage du groupe Tim Punk
(Martch, ou Etienne Marchand/Emachan)
Je suis le plus littéraire et le plus investi dans les textes/visuels

Explication de texte

Pour ce morceau, nous avons voulu rester dans le domaine pop/rock type années 80. Les paroles écrites à 4 mains, mais il est clair que les thèmes me sont plus personnels.
Talfi aborde ça de manière plus détachée, et il voyait ça limite en mode parodie, alors que moi j’essaye toujours de raccrocher cette partie de la compo à mon vécu, mon passé.
Que ce soit au niveau chant ou énervement du personnage, c’est évidemment très exagéré (et c’est vrai qu’à réécouter, c’est assez drôle, tellement over the top). Néanmoins, j’ai puisé dans certaines angoisses ou frustrations de l’époque où j’étais en couple.
Ma copine était très généreuse, voire même payait volontiers pour moi, mais n’étant pas riche (et sans travail à une période) j’avais souvent peur de déborder à cause de trop de sorties. Ou bien je préférais réserver mes économies à d’autres choses, plus durables selon moi que la nourriture.
Ma copine d’alors travaillait beaucoup, finissait ses études et stages en parallèle, avec de longs trajets en voiture matin et soir. Du coup j’avais l’impression d’être en couple mais seul parfois…
Et c’est vrai que l’engagement, il faut que ce soit avec la bonne personne. Moi mes bébés, ce sont mes projets créatifs, que je n’ai pas su partager avec elle, ou pas comme je l’espérais sans doute.
Finalement, j’avais sans doute l’impression d’étouffer, de me perdre, et aussi beaucoup de lui faire perdre son temps, ce qui me rendait morose/triste. Une période où j’étais encore très indécis quant à mon avenir, pas forcément très facile à vivre.
Et bizarrement, alors que cette histoire date de 4-5 ans, ça a émergé durant cette séance.
C’est moi et pas tout à fait moi. C’est extrêmement déformé, exagéré, mais il y a du vrai. Je procède pareil pour les récits/recueils ou pour la musique: être aussi sincère que possible, pour les trucs heureux ou la colère, les déceptions. Se laisser aller totalement au moins le temps d’une page, sans aucun filtre, se dévoiler.

Pour l’interprétation, nous avons fait tous les 2 des essais, puis il a été décidé d’un commun accord que je prendrais le micro.
Faute de temps et aussi parce que nous avons juxtaposé à chaque fois 3 versions de la voix de tête afin de donner plus de coffre/grain, la second voix a été abandonnée en cours de route, même pas enregistrée.
Quand il a fallu faire la miniature, et vu que je prends toujours l’appareil photo pour cette étape, il m’a semblé bien de mettre en avant mon acolyte, qu’il soit le visage « officiel » du titre bien que ce soit moi qui crie comme pas permis, souvent mes mots. Se partager la vedette jusqu’au bout. 50/50. Le visuel aurait du être plus un contour, une silhouette, ombre chinoise. Mais nous n’avons pas réussi, et la réunion s’allongeait, alors voilà, cette fois, c’est encore plus à visage découvert. 

assez
Talfi, le second visage derrière Tim Punk
Clairement le plus doué/technique des 2 musicalement
et niveau informatique, celui qui est aux manettes.

123456